L’alimentation (0 à 6 ans)

À la fois capitale pour le développement et la croissance de votre bébé, essentielle pour son éveil aux goûts, au plaisir de manger avec la diversification alimentaire, l’alimentation est également l’occasion de partager un moment en famille, de faire découvrir votre culture ou celle de votre partenaire, aussi bien pendant le repas que lors de sa préparation lorsque votre enfant grandi.

L’allaitement

L’allaitement apporte des éléments importants à votre enfant en terme de qualité nutritive et d’immunité. Il renforce également le lien entre la maman et l’enfant.

Si vous vous posez des questions sur l’allaitement, les professionnels et professionnelles de la Protection maternelle et infantile aident les mamans à choisir un mode d’allaitement en toute objectivité et les accompagnent dans leurs choix. Certains centres médico-sociaux organisent des ateliers allaitement, une occasion pour les mères et futures mères, d’échanger et de trouver des réponses à toutes les questions qu’elles se posent sur l’allaitement maternel, de la pratique aux difficultés rencontrées en passant par les solutions apportées en cas de problèmes de santé. 

Il existe aussi des associations, comme Allô Allaitement,  ou des structures comme le Lactarium du CHU de Nantes qui peuvent répondre à vos questions.

La diversification alimentaire

À table ! Votre bébé a entre 4 et 6 mois ? Et si vous commenciez la diversification alimentaire ? On la débute à 4 mois révolus à cause des risques d’allergie alimentaire et elle doit intervenir avant le 7e mois de votre bébé, tout simplement parce que le lait ne lui apporte plus tous les nutriments dont il a besoin pour se développer. La diversification se poursuit jusqu’aux 18 mois, permet aussi bien l’apprentissage de la nutrition, l’éveil aux goûts, aux saveurs et aux odeurs des aliments, que la découverte des plaisirs simples que sont manger et passer un moment en famille à table. Et comme manger doit aussi être un plaisir pour votre enfant, faîtes preuve de souplesse.

Première étape : les légumes et les fruits

Bienvenue dans le monde merveilleux des fruits et légumes. Au début de la diversification alimentaire, il est conseillé de commencer par des légumes pauvres en fibres, avec des saveurs peu marquées et surtout bien cuits, à l’eau ou à la vapeur et sans sel comme la carotte, les épinards ou les haricots verts. Mieux vaut commencer progressivement lors du repas du midi, par exemple en donnant une cuillère de légumes mixés et en augmentant progressivement la quantité. Les fruits doivent être introduits après les légumes car ils contiennent du sucre. Cuits ou crus quand ils sont bien mûrs, de la même façon que les légumes, commencez par des petites quantités et augmentez la portion au fur et à mesure. Il est conseillé d’attendre 2 ou 3 jours entre chaque nouvel aliment.

Le lait reste la base alimentaire

Même lors de la diversification, le lait reste la base de l’alimentation de votre bébé. Il est recommandé de donner au moins 500 ml de lait par jour à votre bébé et de diminuer les biberons ou les tétées si vous allaitez. Il faut privilégier le lait maternelle ou le lait de vache. Les laits végétaux sont déconseillés.

La viande, le poisson et les œufs 

Généralement, vous pouvez faire découvrir la viande, le poisson et les œufs durs à votre bébé lorsqu’il a entre 6 et 8 mois. avant, les reins de votre enfant ne sont pas prêts à assimiler les protéines. Pensez à bien écraser ou mixer les aliments. 

Les féculents

Avant les 6 mois de votre bébé, il vaut mieux éviter les farines infantiles. Au-delà, vous pouvez commencer à mélanger les farines infantiles au lait et aux légumes. Le gluten peut-être donné en petite quantité à partir du 4e mois. Il est toutefois conseillé d’attendre le 7e mois. La pomme de terre peut être mélangée, cuite à la vapeur et moulinée, à d’autres aliments à partir des 6 mois de votre bébé. Quant aux pâtes, semoules, biscuits et pains, il est préférable d’attendre le 7e mois de l’enfant.

Les matières grasses

Il est recommandé d’éviter les matières grasses avant les 6 mois de votre enfant. Passé cet âge, il est conseillé d’utiliser de préférence les matières grasses d’origine végétale (huile l’olive, de colza, de noix,de tournesol etc.).

L’eau

L’eau reste essentielle lorsque votre bébé a soif ou est déshydraté. L’eau du robinet convient tout à fait. N’hésitez pas à proposer systématiquement et régulièrement de l’eau à votre enfant qui n’en fera pas forcément la demande. 

Important

N’oubliez pas que tout cela est nouveau pour votre bébé. Son organisme est encore fragile et certains aliments peuvent être dangereux. Le miel, par exemple, est à éviter jusqu’au 1 an de votre bébé car il peut contenir des bactéries dangereuses pour la santé d’un nourrisson.

Pour que votre enfant découvre tous les goûts, au début, il est important de bien séparer les aliments. 

Utiliser une cuillère souple va permettre à votre bébé de garder l’habitude de la tétée et lui évitera de faire une fausse route (c’est-à-dire que l’aliment est envoyé vers le larynx au lieu de l’œsophage).

Besoin d’un coup de pouce ? Devenez parent "Malin"

Le Département de Loire-Atlantique soutient le programme "Malin" qui propose des solutions concrètes aux parents pour les repas de leurs tout-petits.
Retrouvez des conseils, des recettes mais aussi des bons de réduction valables pour l’achat de produits dédiés.

" À table tout le monde ! " : un guide pour les 0-3 ans

la Structure régionale d’appui et d’expertise (SRAE) Nutrition, propose en partenariat avec l’Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire, le Département et la Caf de Loire-Atlantique, un outil de dialogue entre professionnels de la petite enfance et parents pour leur permettre d’aborder ensemble plus facilement les thèmes de l’alimentation, de l’environnement du repas et de l’activité physique. Le Guide " À table tout le monde !" a été élaboré avec des parents, des assistantes maternelles et des experts en nutrition. 

Un vidéo sur l’éveil alimentaire
Le guide est complété par une vidéo autour d’ateliers sur l’éveil alimentaire, réalisée par l’association Pommes et Sens en lien avec des Relais assistantes maternelles (Ram).

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page