Le congé proche aidant rémunéré avec l’allocation journalière du proche aidant (Ajpa)

Si vous devez arrêter de travailler ponctuellement ou réduire votre activité pour vous occuper d’un ou d’une proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie, vous pouvez désormais être rémunéré par l’Allocation journalière du proche aidant (Ajpa) qui remplace le congé proche aidant.

Les modalités d’attribution

Cette allocation est accessible à tout salarié ou toute salariée, mais sous certaines conditions (ancienneté dans l’entreprise, lien avec la personne aidée, résidence en France de la personne aidée) et pour une durée limitée.

En tant que personne aidante, vous devez :

  • Avoir un lien étroit avec la personne aidée (conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant ou toute autre, personne âgée ou handicapée avec laquelle elle réside ou qu’elle aide régulièrement et fréquemment) ;
  • résider en France de façon stable et régulière ;
  • être salarié du secteur public ou privé et avoir demandé un congé proche aidant à son employeur ;
  • être non salarié, stagiaire de la formation professionnelle rémunérée, au chômage indemnisé, vrp ou salarié du particulier employeur. L’Ajpa peut aussi être ouverte sous certaines conditions, aux bénéficiaires d’indemnités chômage ;
  • réduire ou cesser votre activité pour aider ce ou cette proche en situation de handicap ou de dépendance.
     

En revanche, vous ne devez pas :

  • Être rémunéré·e par ce ou cette proche ;
  • percevoir des prestations, allocations, indemnités non cumulables ;
  • avoir perçu la totalité des 3 mois d’aide au cours de votre carrière professionnelle.
      

 La personne que vous aidez doit :

Une aide versée directement par la Caf ou la MSA

Cette prestation vous est directement versée par la Caf ou la MSA.

Son montant, au 30 septembre 2020, s’élève à :

  • 52,08 euros par journée pour une personne seule.
  • 43,83 euros par journée et par personne en couple.

L’Ajpa vous est versée dans la limite de 3 mois, fractionnables par demi-journée selon votre situation professionnelle. Toutefois, le congé peut être renouvelé, jusqu’à un an sur l’ensemble de votre carrière professionnelle.

L’Ajpa n’est pas cumulable avec certaines autres prestations

Vous ne pouvez pas cumuler cette allocation avec les indemnisations perçues au titre des congés maternité, paternité et d’accueil de l’enfant, adoption, d’interruption d’activité ou l’allocation de remplacement pour maternité ou paternité, la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE de la Paje), le complément et la majoration de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh) versé pour l’enfant aidé, l’allocation aux adultes handicapés (Aah) , l’allocation journalière de présence parentale (Ajpp).

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page