La différence, les enfants à besoins particuliers

Si votre enfant est en avance sur ses apprentissages ou précoce, qu’il présente des troubles du langage écrit ou oral (on parle parfois d’enfant « dys »), qu’il rencontre des troubles de l’attention ou de l’hyperactivité, ou encore qu’il souffre d’une forme d’autisme ou tout autre handicap, il peut se faire aider et accompagner dans sa scolarité.

En premier lieu, il vaut mieux consulter un médecin pour identifier les besoins de votre enfant. Vous pouvez vous rapprocher des associations ou des structures qui peuvent vous aider, vous conseiller et éventuellement, vous réorienter vers des spécialistes.

En cas de troubles de l’apprentissage

En cas de difficulté ou de trouble de l’apprentissage votre enfant peut bénéficier, à votre demande, d’un projet d’accompagnement personnalisé (Pap) mis en place avec l’équipe pédagogique et des professionnels ou professionnelles de santé.

En cas de problème de santé

Si votre enfant a des problèmes de santé et que sa situation demande un aménagement particulier pour suivre sereinement et confortablement sa scolarité, il peut bénéficier d’un projet d’accueil individualisé (PAI).

Si votre enfant est en situation de handicap

La Maison départementale des personnes handicapées gère toutes les demandes liées au handicap. C’est auprès d’elle que vous pouvez demander la mise en place d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS).

Si votre enfant est précoce

Si votre enfant est précoce, vous pouvez prendre contact avec une association comme l’Association française des enfants précoces.

En cas de difficultés ponctuelles

En cas de difficultés ponctuelles, renseignez-vous directement auprès de l’école qui peut proposer des séances de soutien scolaire et un accompagnement spécifique avec par exemple un ou une psychologue, dans le cadre du Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficultés (Rased).

Si le français n’est pas la langue maternelle de votre enfant

Si votre enfant est allophone (votre enfant est considéré comme allophone si le français n’est pas sa langue d’origine et qu’il parle une ou plusieurs autres langues) ou vient d’arriver en France ou si votre famille est itinérante, votre enfant peut être scolarisé à l’école, avec ou sans aménagements, ou dans des dispositifs spécifiques pour l’accompagner.

Vous pouvez vous rapprocher du Centre académique pour la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs de l’Académie de Nantes.(Casnav).

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page