L’interruption volontaire de grossesse (IVG)

Si vous souhaitez interrompre votre grossesse, vous pouvez avoir recours à une interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (absence de règles). Vous pouvez avoir un entretien dans un centre de planification et d’éducation familiale (CPEF). 

Deux méthodes possibles

  • L’IVG chirurgicale : en établissement de santé. Elle est pratiquée jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (soit 12 semaines de grossesse). 
  • L’IVG médicamenteuse : en établissement de santé ou dans un CPEF  ou auprès de quelques cabinets médicaux. Elle est pratiquée jusqu’à 8 semaines d’aménorrhée (soit 6 semaines de grossesse).

À savoir: si vous êtes mineure

Si vous êtes mineure, votre anonymat peut être respecté. Le jour de l’intervention, une personne majeure devra vous accompagner. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un centre de planning familial ou d’un centre de planification et d’éducation familiale (CPEF).

Les démarches à suivre pour faire une demande d’IVG

Si vous souhaitez interrompre votre grossesse, un rendez-vous médical préalable est obligatoire avec un médecin ou une sage-femme. Ce rendez-vous peut être complété par un entretien avec une conseillère conjugale et familiale (présente dans tous les CPEF).

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page