NoSoLà / Saint-Fiacre-sur-Maine

L’association Nosolà est une association dédiée à la périnatalité (du désir d’enfant aux 24 mois après la naissance) dans le vignoble nantais.

C’est quoi ?

NoSoLà a pour mission de prendre soin des futurs parents et de toute personne ayant une fonction parentale auprès d’enfant, de la période préconceptionnelle (désir d’enfant) aux 2 ans de l’enfant.

Dans un but préventif et de prise an charge, nous proposons des ressources pluridisciplinaires adaptées aux besoins spécifiques de la période périnatale : Des ateliers individuels ou collectifs, des informations et connaissances, des sensibilisations et des accompagnements, dans un esprit solidaire pour une accessibilité de toutes et tous.
Les actions de sensibilisation à destination des professionnels a pour but des les accompagner à réaliser un meilleur repérage des difficultés parentales.

NoSoLà
Les Masses
44690 Saint-Fiacre-sur-Maine

07 82 11 36 43

Pas d’adhésion à l’association requise.

  • Pour les particuliers, les actions collectives sont adressées essentiellement aux personnes habitant le Vignoble nantais.
    Selon la nature de la prestation, les événements sont gratuits, avec participation libre ou payant.
    Les actions individuelles, sur rdv, comme les consultations psychologiques, sont payantes. Le tarif est adapté aux ressources des personnes.
  • Pour les professionnels : gratuité ou payant selon différents critères à prendre en compte.

L’association est constituée d’intervenants stables comme une sage-femme, des psychologues et une mère. D’autres intervenants ponctuels, sur certaines activités, sont des professionnels de la périnatalité, bénévoles ou rémunérés.

NoSoLà

Les Masses
44690 Saint-Fiacre-sur-Maine

07 82 11 36 43

Ça aura lieu bientôt !

Prochains évènements proposés par NoSoLà / Saint-Fiacre-sur-Maine

Aigrefeuille-sur-Maine - Le 10 Octobre 2022 - 10h / 12h

Cycle en 2 séances sur la prévention de l’épuisement postnatal

Saint-Fiacre-sur-Maine - Le 20 Octobre 2022 - 20h / 21h30

Groupe de paroles pour les seconds parents

Retour en haut de page