Information préoccupante et signalement

Lorsque vous rencontrez une situation où un enfant mineur vous paraît en danger ou potentiellement en danger, sans caractère d’urgence, vous devez transmettre ce qu’on appelle une « information préoccupante ». 

Comment alerter lorsque vous êtes témoin d’une situation préoccupante ?

Vous pouvez alerter la Cellule de recueillement des informations préoccupantes (Crip) par courriel, téléphone ou courrier en suivant le procédure indiquée sur le site du Département de Loire-Atlantique.

Qu’est-ce qu’il se passe une fois que vous avez alerté sur une situation préoccupante ?

La Crip va analyser les informations que vous avez transmises. En fonction de la gravité de la situation, la Crip va soit informer le Parquet des mineurs en cas de danger immédiat, soit informer une équipe de travailleurs sociaux chargée d’évaluer la situation et de proposer les solutions les plus adaptées à l’enfant et sa famille.

Comment ça se passe quand je suis parent ?

Vous avez le droit d’avoir des difficultés avec votre enfant. De rencontrer des travailleurs sociaux et de se faire accompagner peut être une opportunité pour améliorer la situation. Si vous êtes parent et qu’une personne extérieure à alerter sur la situation de votre enfant, vous serez averti par courrier. Les deux personnes détenteurs de l’autorité parentale seront convoquées et reçues. Quand vous recevez le courrier et que vous êtes déjà suivi par des services sociaux, vous pouvez les contacter. Ensuite, l’évaluation de votre situation débutera et se fera avec plusieurs rendez-vous, dans les locaux du Département, mais également à votre domicile.

Quelles peuvent être les conséquences ?

Après l’évaluation des travailleurs sociaux, il est possible qu’ils décident de ne donner aucune suite qui rentre dans le cadre de la protection de l’enfance mais plutôt de vous réorienter, par exemple vers la Maison des Adolescents de Loire-Atlantique ou un centre médico-psychologique (CMP). Les travailleurs sociaux peuvent également vous proposer un accompagnement éducatif (aide éducative à domicile). En fonction des besoins de votre enfant et de vos difficultés éducatives.

Enfin, si la situation est vraiment grave et que vous ne collaborez pas, alors le juge des enfants pourra également être saisi et pourra décider d’une mesure de protection pouvant aller jusqu’au placement de l’enfant. 

Quelle est la différence entre information préoccupante et signalement ?

Le signalement se fait en cas d’urgence et de danger imminent pour l’enfant. Pour effectuer un signalement, il faut vous adresser directement au tribunal de grande instance de Nantes ou Saint-Nazaire.

En cas de danger grave et urgent, vous pouvez contacter :

  • Pour un danger immédiat : le 18 (sapeurs-pompiers) et le 17 (numéro d’urgence Police secours) 
  • Le 119 "Allo Enfance en Danger", qui est un service national gratuit d’accueil téléphonique.
  • La Cellule de recueil des informations préoccupantes (Crip) au 02 51 17 21 88.

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page