Le congé d’adoption

Le congé d’adoption, au même titre que le congé de maternité, vous permet de passer du temps avec votre enfant en cas d’adoption en France ou à l’étranger. Vous pouvez profiter de ce congé seul. Votre conjoint ou conjointe peut également en bénéficier, mais vous pouvez aussi choisir d’en profiter simultanément.

La durée du congé d’adoption

Le congé d’adoption débute au choix soit le jour même de l’arrivée de l’enfant chez vous, soit sept jours avant la date prévue pour l’arrivée. Sa durée peut varier en fonction du nombre d’enfants que vous avez ou du nombre d’enfants que vous adoptez :

  • 10 semaines : Si à la suite de l’adoption vous ou votre ménage avez un ou deux enfants à charge.
  • 18 semaines : Si à la suite de l’adoption vous ou votre ménage avez au moins trois enfants à charge.
  • 22 semaines : Si vous adoptez plusieurs enfants.

Le partage du congé d’adoption

Si vous le souhaitez et si vous remplissez les conditions requises pour en bénéficier, vous pouvez partager le congé d’adoption avec votre conjoint ou conjointe. Dans ce cas, la durée du congé d’adoption est modifiée et passe à :

  • 11 jours supplémentaires si vous adoptez un seul enfant.
  • 18 jours supplémentaires si vous adoptez plusieurs enfants.

Notez bien toutefois que si vous partagez le congé d’adoption, il doit être réparti en deux périodes dont la plus courte doit être d’au moins 11 jours. Si vous prenez votre congé simultanément avec votre conjoint ou conjointe, la totalité des deux périodes de congés ne doit pas dépasser la durée légale du congé d’adoption.

Les indemnités journalières pour les salariés

Pendant votre congé d’adoption, vous avez la possibilité, sous certaines conditions, de percevoir des indemnités journalières. Ces indemnités permettent de compenser la perte éventuelle de salaire pendant le congé.

Le congé parental d’éducation

Le congé parental d’éducation peut vous être accordé si vous êtes salarié au moment de l’adoption de votre enfant. Il faut justifier d’une ancienneté d’au moins un an dans l’entreprise à la date d’arrivée de l’enfant adopté chez vous. Si l’enfant a moins de 3 ans à cette date, le congé peut durer jusqu’à trois ans. Si l’enfant à plus de 3 ans, la durée du congé ne sera que d’un an.

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page