L’adoption d’un enfant d’origine étrangère

Si vous souhaiter adopter un enfant à l’étranger, vous pouvez vous renseigner auprès de l’Espace départemental adoption (EDA) ou vous adressez à l’Agence Française de l’adoption (Afa) ou à des associations spécialisées qui pourront vous informer et vous accompagner dans vos démarches. Vous pouvez également vous tourner vers des Organismes autorisés pour l’adoption (OAA) qui vous aideront à préparer et suivront votre projet.

L’importance du choix du pays d’origine

Il est important de se faire accompagner car la constitution de votre dossier risque de varier suivant le pays où vous avez choisi d’adopter.

Vous devrez également vous rendre sur place. Votre dossier sera d’abord traité dans le pays d’origine. L’apparentement sera le plus souvent la première étape.

On vous proposera d’accueillir un enfant reconnu comme adoptable. Ça ne veut pas dire que l’adoption est validée.

Pour cela, il faudra encore une décision judiciaire ou administrative (selon la loi du pays d’origine) qui valide la procédure locale et autorise l’adoption.

Ensuite, le Consulat de France du pays pourra délivrer un visa long séjour adoption (VLSA). Ce visa va permettre d’entamer la procédure sur le territoire français cette fois, en vue d’obtenir le jugement d’adoption.

Vous souhaitez échanger avec d’autres parents ?

Rejoignez la communauté des parents de Loire-Atlantique sur facebook

Retour en haut de page